Harlette N’guessan met la jeunesse de M’batto en mission de paix

Le maire d’Arrah, Harlette N’guessan, parrainant l’investiture du délégué départemental du conseil national de jeune de Côte d’Ivoire (CNJCI) de M’batto, Laurent Kouamé, a mis la jeunesse en mission en vue de préserver la paix dans le département.

Mme N’guessan a invité, samedi 16 juillet 2022, à M’batto, les jeunes des quatre sous-préfectures du département à se détourner des manœuvres politiciennes de certaines personnes, des mensonges et des rumeurs qui les ont poussés à s’entretuer. « Désormais, pensez à votre avenir. Vous êtes la relève de demain », a-t-elle conseillé, faisant remarquer que nos villages ont besoin de quiétude pour amorcer leur développement.

Le maire d’Arrah a relevé les efforts consentis par le président de la République, Alassane Ouattara et son gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Elle a affirmé que l’employabilité des jeunes constitue une priorité dans la politique de développement du président de la République, indiquant que leurs préoccupations essentielles sont prises en compte à travers le PND 2022-2025.

“A travers le CNJCI, outil fédérateur des énergies, les jeunes doivent montrer qu’ils sont responsables et prêts à assurer correctement la relève”, a souligné Mme le maire.

En présence de Kouakou Loba, directrice régionale de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique du Moronou, le délégué Laurent Kouamé s’est engagé à faire du CNJCI de M’Batto, un instrument de paix. Il a souligné que les jeunes de M’Batto ne pourront bénéficier des grands projets entrepris du gouvernement que dans un climat apaisé.

Source: Abidjan.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest