VOICI LA NOUVELLE DROGUE QUI FAIT RAVAGE A ABIDJAN !

Les fabricants et consommateurs de drogue et autres stupéfiants sont très imaginatifs ! Ils ont créé une nouvelle substance chimique qui fait ravage dans la jeunesse abidjanaise depuis quelque temps déjà. Découvrons-la ensemble afin que vous fassiez attention à vos proches et à votre voisinage.

Une vue du matériel saisi par la Police nationale lors des opérations de terrain.

C’est la Police elle-même, à travers la Direction de la Police des Stupéfiants et des Drogues (DPSD), qui en parle si bien puisqu’elle a engagé des recherches à l’effet de démanteler les réseaux de vente de cette nouvelle drogue.

Protoxyde d’Azote, voici la substance essentielle de cette nouvelle drogue.

Le Protoxyde d’Azote est un gaz hilarant aux conséquences sanitaires dévastatrices sur ses consommateurs. Quel que soit son âge et sa condition. Alors, sur la base d’éléments fournis par la Direction de la Police des Stupéfiants et des Drogues (DPSD), nous sommes en mesure de vous la décrire à grands traits.

Nature et effets de ce gaz

Le Protoxyde d’Azote est un gaz incolore avec une odeur et un goût légèrement sucré. A l’origine, ce gaz est utilisé en Médecine pour ses propriétés anesthésiques et antalgiques. 

Concernant ses effets, sachez que les utilisateurs de ce gaz ressentent généralement une « joie intense » à la limite de l’extase.

Le Protoxyde d’Azote a plusieurs conséquences sur le consommateur. Citons ainsi, les risques d’asphyxie, la perte de connaissance, les troubles neurologiques, les troubles cardiaques, entre autres.

A présent, parlons des lieux où l’on le retrouve dans la mégapole ivoirienne et ses environs.

Il ressort des enquêtes diligentées par les collaborateurs du Général de Corps d’armée Youssouf Kouyaté, Directeur général de la Police nationale, que les utilisateurs de ce gaz sont des groupes de jeunes qui se retrouvent généralement dans les fumeries « Chicha » très prisées par les jeunes, mais aussi dans les restaurants et résidences meublées privées (sorte d’hôtel), à Abidjan et Assinie.

Mode d’usage du Protoxyde d’Azote

Il est bon de noter que le gaz dont il s’agit ici est contenu dans des bonbonne de gaz accompagnées de capsules et de ballons gonflables.

La Police nationale est résolument engagée dans la lutte contre toutes sortes de trafic de drogues.

Ainsi, selon les résultats de l’enquête de la DPSD, les utilisateurs mettent le gaz dans les ballons avant de l’inhaler à l’aide desdits ballons. Et le risque à long terme de cette pratique très dangereuse, c’est naturellement LA MORT !

Du matériel saisi par la Police

Devant ces énormes risques de perdition de notre jeunesse, notre brave Police est très active sur le terrain. Et les résultats sont intéressants.

En Décembre et Janvier derniers, deux opérations de terrain de la DPSD, menées à Angré, dans la commune de Cocody, ont permis de faire plusieurs saisies. Ainsi, les policiers ont mis la main sur environ 200 bonbonnes de gaz, 500 capsules et 250 ballons gonflables.  

Du Protoxyde d’Azote, ici dans les locaux de la DPSD.

Les personnes interpellées lors de ces opérations « coup de poing » ont toutes été déférées devant la Justice. Les enquêtes de la Police se poursuivent pour démanteler les réseaux d’approvisionnement, de distribution et de consommation du Protoxyde d’Azote. Une large communication sur les effets et les conséquences du Protoxyde d’Azote dans les médias est recommandée par la Police, selon nos informations, afin de sauver notre jeunesse de cette nouvelle menace.

Tous nos encouragements à la Police nationale pour le travail abattu !

Patrick Russel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest