Des acteurs sensibilisés sur l’efficacité énergétique et l’énergie renouvelable à San Pedro

San Pedro, 16 août 2022 (AIP)-Des cadres du secteur privé,  des agents de l’administration publique et membres des organisations de la société civile de San Pedro, ont été instruits et sensibilisés sur la politique de développement de l’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique de la Côte d’Ivoire.

Les acteurs ont été instruits, lors d’un atelier initié par la Direction générale de l’énergie (DGE), en collaboration la Coopération allemande (GIZ), du mercredi 10 au vendredi 12 août, à San Pedro, sur les textes réglementaires adoptés par l’Etat ivoirien, en vue de réduire les consommations d’énergie et réaliser des économies pour se prémunir l’insécurité énergétique

Pour atteindre cet objectif, les organismes consommateurs d’énergie dans les secteurs industriel, des services, des transports et le résidentiel qui atteignent certains seuils de consommations annuelles, seront assujettis à un audit énergétique obligatoire, périodique. Les modalités de réalisation et les conditions d’exercice de cette activité sont définies par l’arrêté du 25 novembre 2020.

L’audit énergétique a l’avantage de proposer un plan d’actions au consommateur pour réduire sa consommation et ses factures d’électricité.

Le gouvernement ivoirien a pris aussi, en application d’une directive des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) de juin 2020, un arrêté, le 27 novembre 2020, réglementant l’étiquetage des lampes électriques, des climatiseurs, des réfrigérateurs, des congélateurs et combinés réfrigérateurs-congélateurs neufs.

L’objectif est de faire en sorte que les étiques des appareils sur le marché correspondent effectivement à leurs caractéristiques pour permettre à l’acheteur de faire son choix en fonction de leur consommation énergétique.

Un processus d’autorisation d’étiquetage est en cours. Les appareils non-étiquetés conformément à ces dispositions et non neufs, seront interdits sur le territoire ivoirien.

Le gouvernement oblige également tous les maîtres d’œuvre en matière de construction à se conformer aux normes définies par l’arrêté interministériel du 18 novembre 2020, fixant les mesures d’efficacité énergétique dans le bâtiment, leurs domaines d’application, ainsi que les modalités d’évaluation de la conformité.

Pour ce concerne le domaine de l’énergie renouvelable, les textes règlementaires favorisent l’autoproduction qui se définit comme la production d’énergie électrique par une personne physique ou morale principalement pour sa consommation et, accessoirement, à titre gratuit pour la consommation de personnes ou groupements dépendant d’elle. L’énergie solaire est la première option encouragée dans cette politique.

L’arrêté du 13 décembre 2019 définit les seuils de puissances installées dans le cadre des régimes juridiques applicable à toute activité d’autoproduction et les conditions d’obtention de l’autorisation d’exercer cette activité.

Source: (AIP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest