PALPITATIONS CARDIAQUES : 9 CAUSES QUE VOUS IGNOREZ PEUT-ÊTRE

VOUS ÊTES TRANQUILLEMENT EN TRAIN DE VOUS BROSSER LES DENTS ET VOILÀ QUE VOTRE CŒUR SE MET À BATTRE PLUS RAPIDEMENT ET DE FAÇON DÉSORDONNÉE. PAS DE PANIQUE ! LES PALPITATIONS CARDIAQUES NE SONT PAS FORCÉMENT LE SIGNE D’UN PROBLÈME CARDIAQUE MAIS PEUVENT ÊTRE DUES À DES CAUSES SURPRENANTES.

On peut ressentir parfois une impression de petits coups dans la poitrine, avec des battements de cœur plus forts, plus rapides, voire irréguliers. La plupart du temps ce n’est pas grave. Les palpitations ont plusieurs origines. En général, il s’agit du cœur qui s’adapte à une situation normale. Ce dernier fonctionne comme une pompe dont les contractions régulières se font grâce à un système électrique automatique. Les contractions cardiaques varient tout au long de la journée en fonction de vos besoins et de vos activités.

Devant ces palpitations, la première chose à faire est de se relaxer. Asseyez-vous et respirez profondément pendant plusieurs minutes, puis buvez un verre d’eau. Cela devrait aider à ramener le cœur à des pulsations plus raisonnables d’autant que vos palpitations ont peut-être une cause toute simple. Attention d’ailleurs à ne pas confondre palpitations et troubles du rythme cardiaque. Ces derniers sont des anomalies de l’activité électrique qui déclenche et régule l’activité du muscle cardiaque. On retrouve notamment comme troubles du rythme cardiaque : la tachycardie, la bradycardie et l’arythmie.

Néanmoins si vous ressentez une quelconque gêne ou que ces palpitations se répètent, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Celui-ci  procèdera à un examen clinique complet pour écarter tout signe de troubles du rythme cardiaque ou une éventuelle maladie cardio-vasculaire.  Au besoin, il vous fera passer un électrocardiogramme.

Bien souvent, les palpitations ne se révèlent pas inquiétantes. Il ne s’agit que de votre cœur qui tape trop fort sans qu’il y est une anomalie décelable. Vous pouvez être rassuré. La réponse se trouve peut-être du coté de votre environnement ou de vos habitudes de vie.

Les palpitations sont des battements cardiaques à la fois forts et rapides qui deviennent subitement perceptibles. Le sujet a la sensation que son cœur bat très fort et ressent des espèces de coups dans le thorax. Souvent, ce n’est que le péricarde (le tissu qui enveloppe le muscle cardiaque) qui, en étant particulièrement tendu, fait ressentir ces battements qui sont en temps normal imperceptibles.

CAUSES

 La majorité des pathologies touchant le cœur sont susceptibles d’entraîner des palpitations. Ce sera par exemple le cas avec les tachycardies, les extrasystoles (le cœur se contracte trop tôt puis trop tard), les fibrillations auriculaires, l’angor (angine de poitrine), l’hypertension artérielle, etc. Néanmoins, la cause des palpitations peut être autre que cardiaque. En effet, on retrouvera également des palpitations dans des pathologies telles que l’hyperthyroïdie, les insuffisances respiratoires, certaines maladies digestives ou même psychiatriques (ou plus simplement des troubles émotionnels). De plus, les palpitations peuvent être causées par du stress, une contrariété ou simplement par un repas particulièrement copieux. La consommation d’excitants comme le café, le thé, le tabac, l’alcool, certaines drogues et certains médicaments peuvent aussi en être à l’origine.

SYMPTÔMES DUS AUX PALPITATIONS

 Les palpitations sont déjà des symptômes en soi, mais elles peuvent provoquer certaines réactions en chaîne notamment au niveau circulatoire. Elles sont notamment susceptibles d’entraîner des vertiges et des syncopes et même, à terme, une arythmie chronique.

TRAITEMENT

Le traitement dépend de la cause des palpitations. Il est possible de prescrire des bêtabloquants, voire des anxiolytiques en fonction de l’origine. La prise en charge d’une pathologie cardiaque (traitement, chirurgie…) peut également les atténuer voire les supprimer.

PRÉVENTION

La prévention joue un rôle essentiel dans la prise en charge des palpitations. Ainsi, il est possible de les minimiser et de les prévenir en évitant le stress, en consommant le moins possible d’excitants (en particulier le café et l’alcool) et en évitant le surpoids.

SOURCE : Top Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest